203 930 visites 3 visiteurs

CHRISTOPHE BROSSARD : VICE-PRESIDENT DELEGUE EQUIPE DE FRANCE SP

21 septembre 2017 - 12:03

Nous terminons la série de présentation des dirigeants de la sélection nationale SP (avant de revenir sur ceux de l'Association) en présence de celui qui a évolué à plusieurs postes au sein de cette équipe, entretien avec Christophe BROSSARD. Après avoir été joueur, adjoint, sélectionneur, il a succéder en fin d'année 2016 à cette fonction, rôle occupé jusque là par Guillaume DEFUDES depuis une dizaine d'année. Il connait donc bien "la maison bleue" qu'il a fait évoluer en multipliant les rassemblements afin d'installer des liens très fort presque familial auprès de ce groupe FRANCE SP, il possède aussi une bonne connaissance de l'Association grâce à ses nombreux contacts, constat également valable réciproquement sous le surnom familier qu'on lui prête dit "Papy". Accueilli et formé par les "créateurs" de cette association nationale, il accorde beaucoup d'importance à faire perdurer son histoire et sa mémoire comme le démontre son analyse.

1- Bonjour, peux-tu nous présenter ton parcours (professionnel et sportif) ?

Professionnel : SPV à l’âge de 16 ans en Mars 1987 dans le CANTAL (MAURIAC) jusqu’à 1990, incorporé à la BSPP en Juillet 1989, j’y ai passé 15 ans jusqu’à Juillet 2004, date à laquelle je suis devenu Sapeurs-Pompiers au siège de l’UNESCO à PARIS, tout en étant SPV en INDRE-ET LOIRE depuis Juillet 2005.

 Sportif : Joueur en catégorie Jeune depuis 1977, j’ai intégré les cadets nationaux d’AURILLAC lors de mon passage en Sport Etude Football de BRIVE (1984 à 1986). J’ai joué en D4 (N2 aujourd’hui) à AURILLAC puis départ en région parisienne, j’ai été recruté au sein de l’équipe de Football Brigade en 1992 jusqu’à 2003. 11 années fantastiques, j’ai eu la chance de connaître les succès en Corpo, Militaire et SP y compris les Jeux Mondiaux en 2000, un parcours qui m’a permis d’être sélectionné en Equipe de France SP en 1995 (lors du National SP 95 à PLOUGONVELIN), mais aussi en sélection ILE-DE-FRANCE Corpo (1996-97). Ensuite, passage dans le monde des dirigeants, titulaire du Brevet d’Educateur 1er degré, quelques expériences de coach en club en INDRE-ET-LOIRE (départemental et régional 2004 à 2012) mais la principale étant celle avec la sélection Nationale SP, d’abord comme adjoint d’un grand monsieur, Coach Jean-Marc ALVES (2002-2009) puis comme Sélectionneur (2009-2016). En parallèle, je suis membre du Comité Directeur du District d’INDRE-ET-LOIRE depuis 2012 dont je suis devenu Vice-Président en Novembre 2016. Pour l’anecdote, je viens de signer ma 40ème licence FFF consécutive !!!!

2- Comment s’est passé ton arrivée au sein de l’AFSPF ?

Lors de l’année 2002 et mon arrivée dans l’encadrement de la sélection nationale, Jean-Luc ALVINO (ex Secrétaire national) et Pierre FELICANI (ex DTN) m’ont demandé si je souhaitais intégrer le bureau de l’ANFSP avec comme fonction, responsable de la Zone NORD (ex IDF et NORD), j’ai accepté et commencé lors du National SP 2002 à NOIRMOUTIER (85), nommé lors de l’AG suivante.

3- Peux-tu nous parler de ton rôle dans l’Association ?

Depuis j’ai occupé plusieurs rôles mais j’ai toujours accordé autant d’importance à l’Association qu’à la Sélection, même après avoir quitté ma zone sportive, j’ai très vite compris que sans un investissement total au sein de l’Association, la sélection nationale SP ne pouvait pas évoluer. C’est ma philosophie, elle vaut ce qu’elle vaut !!!

Ceci dit au vu de la situation actuelle de l’Equipe de FRANCE SP, je pense être dans le vrai….

Aujourd’hui, j’ai pris la succession de Guillaume DEFUDES, comme Vice-Président délégué à l’Equipe de FRANCE SP (après 14 années sous sa coupe dans l’encadrement technique de cette équipe), je connais bien les caractéristiques de cette mission (qu'on appelle ou appelé DTN), je souhaite permettre à Walter ROUZIER (mon fidèle adjoint et nouveau sélectionneur) de bien s’installer dans son rôle et de continuer à transmettre les valeurs de nos « anciens » ou du moins ceux qui m’ont donné envie pendant toutes ces années de m’investir autant dans ce sport. J’aime entretenir une relation étroite avec chaque personne (joueurs, staffs et dirigeants AFSPF), je fonctionne à l’«affect».

Depuis le lancement du 1er site internet (2011), j’aide à la communication comme administrateur du site internet avec Alain LOMBARD (photographe), on forme un beau duo et nous y passons beaucoup de temps mais c’est une véritable plus-value pour l’AFSPF.

4- Comment organise-tu tes déplacements ?

Ah, cette question fait de plus en plus débat !!!!

Mes années comme joueur (période BSPP), c’était plutôt sur mon temps professionnel, depuis 2003, c’est sur mon temps libre, je m’organise pour être disponible (repos ou congés). Financièrement, je n’ai jamais été pris en charge (mais je n’ai jamais demandé d’aide non plus…), en 2010, Jérôme BROUILLON est arrivé dans l’association, j’ai la chance de bénéficier souvent de sa mise à disposition de véhicule de service pour les déplacements…pourvu que ça dure !!!!, mais c’est vrai qu’entre les déplacements pour l’AFSPF et ceux de l’Equipe de FRANCE SP cela représente un bel investissement que je vis avec Plaisir.

5- Quel est ton meilleur et pire souvenir dans le foot SP et/ou dans ton rôle d’encadrement ?

Houlà, dans les 2 cas il est difficile d’en avoir qu’un….

PIRE :

- Comme joueur, la perte d’un coéquipier (Olivier BEAUVAIS) en 1997 dans des circonstances terribles, même si cette disparation nous a unis à jamais. 

- Comme dirigeant, il n’y en a 2 (dsl) plutôt récents, la défaite en finale de l’EURO SP 2012 en ROUMANIE (en fin de partie c’est le foot !!!), mais surtout l’annonce au Groupe France de l’annulation de l’EURO SP 2016…en FRANCE. TERRIBLE, des années de travail qui s’effondrent sans pouvoir défendre ses chances, la plaie sera longue à cicatriser, mais (après réflexion) je suis resté fidèle au foot SP.

 MEILLEUR :

- Comme Joueur, le match au stade vélodrome de MARSEILLE en Octobre 2003 face aux anciennes gloires de l’OM en lever de rideau de FRANCE 98 / OM. L’occasion était trop belle de chausser une dernière fois les crampons sous le maillot tricolore SP (une sorte de jubilé devant 45000 personnes), grand moment de partage avec des joueurs qui nous ont fait rêver (Merci Mr ZIDANE et Mr PETIT pour cette invitation), bien sûr j’y associe tous les titres obtenus avec la BSPP surtout le titre national SP 1998, mondial SP 2000 (pour les raisons évoquées dans ma réponse précédente) et ceux avec la sélection nationale (96-2007 et 2009).

- Comme dirigeant, le déplacement en IRAK pour un match de gala à BAGDAD en Novembre 2009, juste INCROYABLE (là aussi ceux qui l’ont vécu sont unis à jamais, merci Alain). Je ne peux pas ne pas citer le stage de TOURS l'an dernier (à domicile) et ce dernier match à la tête de la sélection nationale à l’occasion du Congrès National SP.

6- Quelle-est selon toi, la valeur la plus importante que doit posséder un joueur de sélection départementale SP ?

DONNER et SERVIR, ce sont des valeurs fondamentales, en donnant de sa personne à tous les niveaux (équipe départementale SP, AFSPF), on a de grandes chances de prendre du PLAISIR et de PARTAGER des émotions fortes. Tout est question d’état d’esprit et de volonté.

7- Quel conseil pourrais-tu donner à une personne pour intégrer l’AFSPF ?

Les mêmes que les valeurs citées ci-dessus. Tout le monde est le bienvenu à condition d’en avoir envie. Chaque arrivée doit être une force. Maintenant il s’avère que l’expérience vécu dans le foot SP (joueurs, encadrants…) soit une plus-value. Attention, si ce souhait concerne un responsable de sélection départementale, veiller à ce que cela ne mette pas en péril l’avenir de cette équipe.

8- Selon toi, comment continuer à développer l’Association ?

Je pense que cela passera par l’offre de nos compétitions. Notre championnat national à 11 (même s’il est bien huiler) arrive à saturation (sportivement et financièrement), sa marge de progression est encore possible sur le plan compétitif mais moins sur l’aspect organisationnel, le foot d’aujourd’hui s’est étoffé de nouvelles pratiques comme le FUTSAL, 3X3, 5X5, BEACH SOCCER, FUTNET (Tennis Ballon), il faut attirer des nouveaux pratiquants, je suis favorable à une compétition nationale de FUTSAL, il existe déjà de nombreux tournois dans les départements parfois même au sein de gymnase associé à un centre de Secours. Je crois également à l’arrivée du foot féminin chez les SP, notre corporation se féminise alors pourquoi pas notre sport favori ? (Je souligne que nos collègues rugbymans viennent de lancer une équipe nationale SP de rugby).

Ces évolutions entraîneront aussi l’arrivée de nouveaux dirigeants issus de ces spécificités qui permettra à l’AFSPF de progresser, de se développer.

Bien entendu, le réseau de communication est un élément capital au développement de l’Association, dans ce domaine, c’est beaucoup mieux depuis le lancement du nouveau site internet grâce à la société FOOTEO (merci Thibault), la récente page Facebook associé à ce site permet une meilleure visibilité, cela dit ce domaine est le travail de TOUS les adhérents (pas uniquement celui des administrateurs ou membre du bureau national), on peut et doit encore mieux faire.

9- Quel regard porte-tu sur la sélection nationale SP ?

Aujourd’hui, un regard protecteur, après plus de 20 ans de présence, je risque de ne pas être très objectif, je l’ai toujours connu de l’intérieur. Je vais continuer à valoriser son image, sa lumière éclaire l’Association. Je me suis épanoui au sein de cette sélection, les personnes qui la compose doivent prendre conscience de la chance d’évoluer avec elle, dans le Foot SP, c’est le GRAAL !!!!

Imaginez que ces joueurs, encadrements issus de statuts et régions différentes, doivent en l’espace de 1, 2 ou 3 jours apprendre à se connaître, vivre et jouer ensemble pour aller chercher des victoires ou atteindre les objectifs fixés, alors que parfois ils sont adversaires dans notre championnat, ce mélange est enrichissant. Les anecdotes et souvenirs ne manquent pas mais seraient trop long à vous raconter….

Un bémol, tout de même, cette diminution de compétition officielle qui doit amener à une réflexion sur l’orientation de cette équipe, elle doit pouvoir continuer de remplir les belles pages de son livre d’histoire, son avenir est lié à de grandes aventures sportives et humaines.

10- Après avoir connu plusieurs phases finales SP, quelle serait ta préférée ?

Aïe, difficile d’en choisir une seule. J’en ai vécu 24 (joueurs et dirigeants), il faudrait les comparer et les classer en fonction de leur mode d’organisation (celles à 8 finalistes, 10, 12, 16, 20 et même 24 parfois) j’ai bien aimé toutes celles qui ont vu le nombre de finaliste augmenté (NANCY 1996, LURE 1999, GHISONNACCIA 2000, CLAIREFONTAINE 2010 et MEAUX 2017), à chaque fois le niveau s’en est élevé, la 10ème édition avec sa destination (CORSE), les 20 ans à CLAIREFONTAINE (3 ans ½  de préparation, 600 pompiers footballeurs dans LE lieu symbolique de tous footeux), INCROYABLE!!!….je pourrais citer celle où j’ai connu la victoire (92 à LYON et 98 au PUY-EN-VELAY). Tout dépend les critères pris en compte, mais je peux quand même en citer une qui a remplie tous les critères de satisfaction, celle de 2006 à EVREUX dans l’EURE, réussite exceptionnelle sur le plan sportif, logistique, accueil, médiatique, météorologique et financier….

En tout cas un grand, grand MERCI à tous les organisateurs de ces phases finales pour nous avoir permis de vivres ces moments, peut-être que ma préférée sera une des éditions futures !!!! J’encourage vivement à relever le défi…

Merci Christophe "Papy"...

 

Retour pour notre prochain article sur les autres fonctions au sein de l'AFSPF, nous vous présenterons le trésorier adjoint de l'Association, Jérôme BROUILLON.

A SUIVRE !!!!

 

 

Commentaires

Walter ROUZIER 23 septembre 2017 09:42

Peut être que la citation "Paris c est magique " vient "de Papy, c est magique"... Quel plaisir d'avoir travaillé a tes cotes dans cette sélection. Tu peux être fiers d'avoir fait grandir le "bébé"(équipe France pompier) de ton prédécesseur coach jean marc Alves quand il a donné la succession. Encore bravo pour ton investissement total dans l association .!!!!

Nicolas Chotin 21 septembre 2017 21:36

Merci, merci et encore merci papy. Développer ses remerciements seraient beaucoup trop long. A très bientôt

max cariat 21 septembre 2017 20:05

PAPI a toi le METRONOME de cette sélection : tu as tout connu ( joueur,encadrement) tes CONNAISSANCES dans le football nous ont permis de grandir, ta disponibilité énorme pour cette équipe et surtout tes "appuis" sont très appréciés . je suis tres convaincu que ton nouveau role va nous apporter que du bonheur (et que tu réussisse a la succession de GUILLAUME qui avait fais du tres bon travail) tu seras alors digne de ton prédécesseur biz

jean-philippe bastel 21 septembre 2017 15:51

ah "papy" un personnage attachant bel exemple de sportivité

Guillaume DEFUDES 21 septembre 2017 14:09

Bel article, bonne chance dans ces nouvelles fonctions. Beau programme en perspective, il me semble toutefois de renouer des liens avec l'association sportive européenne pour permettre à notre équipe nationale de jouer des titres internationaux car c'est avant tout sa raison d'être. Si ce n'est pas possible la tâche sera encore plus importante afin de recréer une structure européenne. Alors bon courage à toute l'équipe et heureux d'avoir pu apporter ma maigre contribution à cette organisation. Amitiés à tous

PHASE FINALE SP 2018